De Ceuvel – Quand l’écologie reconstruit

On continue notre virée Hollandaise, avec sa capitale Amsterdam qui regorge de lieux alternatifs. Je vous en parlais dans mon précédent article, nous ne voulions pas faire une visite touristique classique. Si on a quand même pris le temps de passer devant des endroits clés (je vous en reparlerai), on a surtout voulu découvrir la « vraie » ville, et loin des clichés, aussi (tu sais les coffee shop tout ça). Etape immanquable : De Ceuvel, au fin fond d’une zone industrielle du nord d’Amsterdam.

De Ceuvel : un pari et des bateaux

Si De Ceuvel est aujourd’hui un lieu magique, que nous avons eu la chance de visiter pour nous tous seuls (hé ouais), cela n’a pas toujours été le cas. Ce lieu aurait pu rester le symbole d’un échec économique du XXe siècle. Initialement, De Ceuvel était un chantier de construction navale, le propre de l’économie néerlandaise. Ce chantier, créé en 1919, a connu des moments difficiles après la seconde Guerre Mondiale, avant d’opter pour la modernisation Mais qui dit production importante, dit souvent concurrence accrue et pollution à venir. Assez logiquement, le chantier est peu à peu devenu une sorte de cimetière des déchets industriels. Et cela n’ira pas en s’améliorant, suite à sa fermeture définitive en 2000. En 2002, les terrains sont démolis.

De Ceuvel est laissé à l’adandon durant plus de 10 ans. Finalement, la ville d’Amsterdam décide de lancer un appel à projets auprès d’architectes et de designers pour repenser et reconstruire le lieu de manière écologique (et économique). En 2013, De Ceuvel renait, avec un tout nouvel objectif : valoriser les initiatives écologiques, la créativité artistique et l’économie alternative 🙂

Comment ?

En recyclant d’anciens bateaux pour créer des bureaux, en nettoyant le sol de la pollution grâce aux plantes, et en utilisant des technologies vertes. C’est simple, De Ceuvel est sans doute le paradis de la récup, et le résultat est tout simplement bluffant. Mais le pari ne s’arrête pas à l’ouverture publique du lieu en 2014. Aujourd’hui encore, les entrepreneurs, les artistes et les bénévoles qui travaillent d’arrache pied au bon développement du lieu poursuivent leurs efforts. Par exemple, au détour d’un bateau, on découvre des expérimentations sur l’agroécologie, le traitement de l’eau et son recyclage, bref, toutes les initiatives qui peuvent faire évoluer nos modes de consommation et de réflexion. C’est un lieu enrichissant, ne serait-ce qu’en s’y promenant.

On fait quoi, à De Ceuvel ?

S’il est un espace de travail (particulièrement cool !), De Ceuvel est surtout un lieu d’échanges. Pour l’anecdote, nous avons pu entrer dans le lieu un peu par hasard, ou par chance, car il était fermé au public au moment de notre visite. Nous avons croisé des personnes, qui probablement travaillent ici, et qui nous ont gentiment laissé entrer pour visiter. Mais lorsque c’est ouvert au public, vous pouvez profiter d’un café, le Café de Ceuvel, au milieu de ces bateaux-bureaux-ateliers. Tout est ouvert, tout le monde peut aller parler à tout le monde, échanger des expériences et des idées. C’est, sans doute, un des buts premiers de ce projet. Revaloriser la création commune, même si tu n’es là que pour quelques heures, pour un concert ou pour une balade.

En fait, je ne saurais pas vraiment expliquer. De Ceuvel fait partie de ces lieux qui débordent de créativité, et qui t’apportent une autre vision que tu n’aurais peut-être pas eu. L’effet est encore plus imposant quand il est implanté au milieu de nulle part, dans une sorte de no-man’s-land où plus rien ne vit, sauf la fumée des usines. Ça respire l’authenticité, et le brainstorming, quand même un peu, mais dans un sens tout à fait positif. En tout cas, quand on ressort de là, on a envie de croire à une conscience artistique, créatrice et écologique. Et on y croit.

Pour s’y rendre 

Direction le nord d’Amsterdam (Korte Papaverweg 4, Amsterdam), à environ 10-15 minutes du centre en voiture. Le café est ouvert du mardi au dimanche de 11h à minuit. Vous pourrez donc accéder au lieu dans son intégralité suivant ces horaires (ou bien vous rencontrerez des gens sympas pour vous ouvrir ;))

Plus d’infos sur ce lieu et sur le Café !

À très vite !

Laisser un commentaire