Survivre à l’hiver : mission culture

Les fêtes sont passées et plus rien ne t’anime en attendant le retour des beaux jours. Je t’entends d’ici grogner du fond de ton plaid, surtout si tu vis en Normandie. Il pleut depuis des mois et tu ne vois le soleil qu’une demie-journée toutes ls 3 semaines. “La culture attendra la fin de l’hiver”, te dis-tu. Pour éviter que ton moral ne soit aussi gris que le ciel au-dessus de ta tête, j’ai pour toi quelques idées rayonnantes. De quoi survivre aux 3 prochains mois !

Se mettre dans le bain

Littéralement. Ou dans ton canapé au coin du feu pour l’option sèche. Loin de ton quotidien, laisse donc libre-court à ton imagination. L’hiver est sans doute la meilleure saison pour s’accorder le luxe d’une pause temporelle avec un bon bouquin. Tous ceux qui te font de l’oeil depuis des semaines finissent enfin entre tes mains. C’est le moment de s’évader sans risquer la pneumonie.

En parlant d’évasion, j’ai deux livres à te proposer :

  • Wild, de Cheryl Strayed.

    Une autobiographie à l’écriture si parfaite qu’elle t’emporte tel un roman d’aventure. Et de l’aventure, il y en a. Suite au décès de sa mère, Cheryl enchaîne des étapes complexes dans une vie dans laquelle elle se perd. Pour pallier à cela et trouver des réponses aux questions qu’elle ne connaît pas encore, elle décide de s’engager, seule, sur le Pacific Crest Trail. Une randonnée qui remonte la côte Ouest des Etats-Unis et arpente les flans escarpés de la Sierra Nevada. Une décision qui va mener Cheryl dans des situations riches et incongrues. Le lecteur est d’emblée transporté, d’autant plus que c’est une histoire vraie.

  • Ör, de Audur Ava Olafsdottir.

    Dans un tout autre registre, c’est l’évasion intérieure qui est dépeinte dans un livre doux et plein d’humanité. Le roman laisse perplexe dans ses premières pages car son personnage principal n’a pas les intentions qu’on supposerait en lisant le résumé. Mais on s’attache vite à son histoire et ses rencontres, qui le poussent dans ses retranchements. Une légèreté à atteindre : voilà comment le résumer. Et peut-être as-tu remarqué que ce livre faisait partie de la sélection des Boréales en 2017 ? Son auteure islandaise était à l’honneur lors de la dernière édition du festival normand 😉

Explorer les environs

Maintenant que ton esprit est de nouveau propice à recevoir une dose de culture, et que ton corps est réchauffé, pourquoi ne pas tenter un nouveau niveau d’exploration ? Les musées et espaces culturels sont tes alliés pour passer entre les gouttes en faisant marcher ton esprit. Les débuts d’année ne sont-ils pas d’ailleurs des moments privilégiés pour les nouvelles expos et nouveaux programmes ? On fait souvent des débuts d’année le marqueur d’un renouveau. Et si ta meilleure résolution se trouvait là ?

3 expos (parmi d’autres) à ne pas manquer cet hiver en Normandie :

Préparer l’avenir

Te voilà de nouveau sur pieds, prêt(e) à préparer ces beaux jours que tu attends tant ! Et cette année encore, tu ne seras pas déçu(e) 😉

  • Joyeux anniversaire John !

    Impossible de passer à côté, car John sait fêter son anniversaire. Les 10 ans du Festival Beauregard, c’est en 2018 que ça se passe ! Les premiers noms ont été annoncés, et pas des moindre. C’est probablement l’événement 2018 que j’attends LE PLUS. Ni plus. Ni moins. Dépêche Mode, MGMT, The Offspring, Orelsan et… Macklemore ! Ces premiers noms ne présagent que du bon pour un week-end aussi spécial. Elle est LÀ, la bonne nouvelle de cet hiver ! On peut accélérer le temps pour être déjà en juillet ? MERCI.

  • Rendez-vous sur la Lune.

    Alors qu’un essoufflement commençait à se faire sentir du côté de la traditionnelle Foire Internationale de Caen, Caen Event crée la surprise en nous emmenant sur un territoire encore peu exploré : l’ESPACE. Qui l’eût cru ? Les Caennais astronautes ! L’occasion d’expérimenter et d’observer sous un autre angle ce qui nous entoure et que l’on voit pourtant si peu. Cette nouvelle édition de la Foire de Caen s’avère prometteuse, en proposant un triple voyage à travers le temps et les découvertes scientifiques, les astres, et l’imaginaire. Si l’espace t’intrigue tout autant que moi, nous ne pouvons qu’avoir hâte de voir ça 🙂

Allez, courage, l’hiver ne fait que passer 🙂

À très vite !

2 Replies to “Survivre à l’hiver : mission culture”

  1. Très belle année 2018 !!!!!

    Je suis allée voir l’expo sur l’architecture en Islande. j’avais déja très envie de visiter ce pays, mais cette expo m’a encore donné plus envie . j’avoue que j’ai sctoché sur l’architecture de l’hopital … Qui ressemble à un spa.

    Tout comme toi j’attends John avec impatient. J’ai eu mon pass grâce à la générosité du Père Noel.

    En espérant que le temps normand s’améliore … Sinon on a toujours la lecture 😉

    1. Belle année à toi aussi Mélissa 😀

      Je pars découvrir l’exposition sur l’architecture islandaise dès demain ! Ton avis me donne encore plus envie 🙂 Comme toi, j’espère un jour pouvoir visiter ce pays !

      A très bientôt !

Laisser un commentaire